Que les MJS ramène "l'ordre juste" chez leurs militants

Publié le par jeunespop57

 images-2.jpg                                                                                                                        logo-jpoppti.jpg

 

 

Ceux qui ont la chance de rentrer chez eux le midi auront peut-être regardé les informations de 13h sur TF1. Il a été diffusé un reportage sur les collages des militants des deux partis, UMP et PS.

 

Permettez-moi de compléter ce reportage en vous relatant une mésaventure survenue hier soir lors d’un collage des Jeunes Populaires. On savait que les méthodes socialistes étaient guère recommandables par certains côtés, mais là, ça a dépassé les bornes.

 

Filature, harcèlement, voiture emboutie, menaces de représailles jusqu’au domicile d’une militante. Rien de moins !

 

Nous savons parfaitement que ces actes n’ont pour but que d’effrayer, d’inquiéter, voire même de pousser à la faute. Cela, nous le savons, et cela ne nous impressionnne pas. Michel Audiard le disait si bien : « les cons ça osent tout, c’est même à ça qu’on les reconnaît ».

 

Alors, Milice des Jeunes Ségolistes (MJS), c’est cela votre démocratie participative ? Vos grandes idées de la tolérance ? Du débat d’idées ? On « pète les plombs » dès qu’on voit les lettres S, A, R, K et O ? Madame Royal prône l’ordre juste, Et bien qu’elle commence par ses militants. Cela dit, on ne peut pas qualifier de tels actes de « militants » tellement ils sont répréhensibles.

 

Tenez vous bien ! La vérité nous est sortie de la bouche même d’une militante socialiste présente alors : ils soutiennent Ségolène Royal parce que de toute façon « ils n’ont pas le choix ». Quand au MJS, attention ! Surtout ne les qualifiez pas de Ségosphère ! Dixit l’intéressée, « ça n’est pas du tout la même chose » et les MJS « ne peuvent pas les blairer ». C’est beau, la Gauche rassemblée, tolérante, solidaire, OUVERTE et prête au débat.

 

Aucun doute à présent : ce n’est pas par conviction que les MJS militent, mais bien parce qu’ils ne sont que de primaires anti-sarko. Pas de bol, Ségolène.

 

Je ne suis cependant pas suffisamment indélicate pour dire que tous les MJS se comportent ainsi. D’ailleurs, suite à un entretien avec des MJS du département de Meurthe-et-Moselle, il est apparu que ces faits les ont étonnés. Alors espérons que cela n’ait été le fait que d’un petit groupe de militants et qu’à l’avenir, ce genre d’incident lâche et honteux ne se reproduise plus.

 

Les Socialistes perdent leur sang-froid : qu’ils se remettent en cause et ne se défoulent pas sur nos militants.

 

Une plainte à l’encontre de militants du MJS a été déposée.

 

A bon entendeur…

Publié dans Actualité

Commenter cet article

Jérémy Aldrin 30/04/2007 12:15

Cet incident est le symbole parfait de l'intolérance et du manque de respect que la gauche et le PS ont envers ceux qui ne pensent pas comme eux.

Fée Clochette 29/04/2007 13:56

Merci pour elle, Didine06! Bon courage à toi aussi!

Didine06 29/04/2007 10:33

Je suis de tout coeur avec toi!
Restons mobilisés!!!
Surtout il faut leur (MJS) montrer qu'on peut gagner en restant respectueux et ne pas utiliser les mêmes méthodes qu'eux!
Bon courage pour cette semaine.

Une militante de Sgms.

Fée Clochette 28/04/2007 21:33

Merci pour votre soutien, Victor! Bon courage à vous pour la dernière ligne droite!

victor 28/04/2007 14:44

Salut à tous. Je suis militant sur la 3ème circo à Nancy. Par rapport à cette histoire nous sommes avec vous!
Bon courage à vous soyez fort!