Brèves

Publié le par jeunespop57

Service minimum : loi-cadre à l'été

Le service minimum dans les transports en cas de grève fera l'objet d'une "loi-cadre" en juillet appelant les partenaires sociaux à négocier dans les entreprises, selon le président de la CFTC Jacques Voisin, qui a fait cette annonce au sortir de sa rencontre avec Nicolas Sarkozy à l'Elysée.

Le secrétaire général de FO Jean-Claude Mailly s'est dit "rassuré" vendredi après son entretien avec Nicolas Sarkozy qui lui a notamment affirmé qu'il ne voulait pas "remettre en cause le droit de grève" en imposant un service minimum dans les transports.

Eric Woerth, le ministre du Budget, des comptes publics et de la Fonction publique Eric Woerth poursuivra à partir de mardi ses prises de contacts avec les syndicats de fonctionnaires, en rencontrant la CFDT mardi, l'Unsa mercredi, et l'Union syndicale Solidaires jeudi, selon son ministère.

 

 

 

Sarkozy/rencontre : les artisans "satisfaits"

La délégation de l'Union professionnelle artisanale (UPA) est ressortie de sa rencontre avec le président de la République en notant "quatre éléments de satisfaction". Parmi eux, la mise en place, "avant l'été", d'une "commission de réflexion pour la TVA sociale", qui consiste à fiscaliser en partie le financement de la sécurité sociale en allégeant conjointement les cotisations des employeurs. Parmi les autres éléments de satisfaction, l'UPA note "la création prochaine auprès du ministre de l'Economie, des Finances et de l'Emploi d'un secrétariat d'Etat à l'Artisanat".

L'UPA se réjouit en outre du fait que "les allègements Fillon sur les charges sociales patronales, qui ont largement contribué à la création d'emploi dans les petites entreprises, ne seront pas remis en cause".

 

 

 

Pécresse a "compris" les étudiants

La présidente de la Confédération étudiante Julie Coudry, reçue par la ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche Valérie Pécresse, s'est félicitée après cet entretien que "la ministre ait compris les attentes exigeantes des étudiants".


 

 

Hervé Morin, ministre pathétique pour le PS

Benoît Hamon (PS) a estimé aujourd'hui que François Fillon serait "bien inspiré" de rappeler à l'ordre son ministre de la Défense Hervé Morin, qui "pour essayer de gagner des sous pour le nouveau centre va chercher cinq membres de sa famille pour être candidats aux législatives". Rappelant que le premier ministre François Fillon avait traité de "pathétique" le premier secrétaire du PS François Hollande, il a estimé lors du point de presse quotidien du PS qu'il avait dans son gouvernement "un ministre pathétique". Comme quoi, dans la bêtise et le mépris, la compétence des Socialistes est inégalable.

 

  

 

Un ex-PS soutient Marine Le Pen

Un ancien socialiste, Daniel Janssens, a pris la tête du comité de soutien de Marine Le Pen, candidate du Front national dans la 14e circonscription du Pas-de-Calais. Après avoir claqué la porte du PS en 2001, il a décidé de rejoindre Marine Le Pen car elle est "la meilleure au niveau de la circonscription pour faire bouger les choses" et "donner un coup de pied dans la fourmilière".

De quoi faire taire les « bonnes consciences » socialistes et les imbéciles qui trouvent encore amusant de scander « Sarko Facho »… C’est celui qui dit qui y est…

Publié dans Actualité

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Julien 30/05/2007 10:13

Lili : quand on pense que Ségolène Royal, votre candidate de l'image et du paraître, de l'arrogance et du mépris, de la haine et du sectarisme, a été battue malgré les voix de certains partis dont les initiales sont LCR et LO, ça aussi il faut l'assumer, et ce n'est pas glorieux !

Sérieusement Lili, si tu apprenais à respecter la démocratie, même quand tu es minoritaire, et plus encore à respecter les gens qui ne pensent pas comme toi ?

Fée Clochette 29/05/2007 14:39

La connerie, faut assumer aussi.

90% de ceux qui emploient le mot "facho" ne savent même pas ce que ça veut dire. S'ils le savaient, ils ne l'utiliseraient pas sinon.

Quand à "l'électorat FN" qui a choisi Sarko, ce sont ceux qui ont voté Le Pen au 1er tour en 2002 pour sanctionner le gouvernement, donc ceux qui ont voté par désespoir.

Ce qui prouve que Sarko, c'est celui qui leur a redonné espoir.

Lili 29/05/2007 12:40

En même temps, il faut quand même avouer que votre chèr président de la jet set française s'est fait élir avec les voix d'un certain parti dont les initiales sont FN...
Alors Sarko fascho, il faut assumer.

moliju 27/05/2007 20:01

Les Français aprrécient surtout le courage de celui qui tiendra toute ses promesses!

Tout démarre bien mais attentions , les conservatismes sont encore bien la. Quand on va rentrer dans le vif du sujet, il se peut qu'il y ait du sport!

C 'est a ce moment la qu'il faudra tenir le cap!

Vive l'UMP et vive la FRANCE

Florian 27/05/2007 00:11

Je reconnais le style particulier d'une certaine personne pour la dernière phrase :)

Un sondage vient de dévoiler que 65% des français se disent satisfait de Nicolas Sarkozy comme Président de la République. C'est un record dans la Vème République ... après De Gaulle.