Brèves

Publié le par jeunespop57

l-ump-un-parti-de-debats-large.jpgUn parti de débats
Premier parti de France avec 336 288 adhérents à jour de cotisation, il est indispensable pour notre mouvement d'être un grand parti de débats et de « faire en sorte que chacun trouve le moyen de s’exprimer ».
L’UMP entend discuter de tous les sujets publiquement, contrairement au PS qui, « hormis l’idée de dire qu’il se prononcerait par principe contre les réformes institutionnelles proposées », ne s’engage pas sur le débat démocratique.
Yves Jégo a rappelé que l’UMP organiserait dès le mois de novembre des débats interrégionaux qui seront portés par les trois vice-présidents du conseil national. Ils sont la preuve que l’UMP souhaite se placer en amont du gouvernement sur les grands sujets, qu’elle « continue à jouer la proximité avec les Français » et qu’elle sera « à leur écoute ».
S’agissant de la préparation des élections municipales et des investitures, Yves Jégo a affirmé que l’UMP ira à la « conquête des villes dans toute la France » et désignera les « meilleurs candidats dans toutes ces villes ».

Cantonale partielle de Saint-Etienne : victoire de l’UMP
L’UMP, par la voix d’Yves Jégo, se réjouit de la victoire de l’UMP à l'élection cantonale partielle de Saint-Etienne. Situé dans un quartier populaire, ce canton était détenu auparavant par le parti socialiste. Alors que « le PS avait tenté de politiser cette élection et de demander aux électeurs de sanctionner la droite en votant, on peut se réjouir que ce canton ait changé de bord politique », a souligné Yves Jégo.

Cantonale partielle de Saint-Avold 2 : l'UMP en tête
En raison de la démission du maire de Saint-Avold André Wocjiechowski, élu député de la 7ème circonscription au premier tour des élections législatives et en vertu de la limitation du cumul des mandats, une élection cantonale partielle était organisée hier à Saint-Avold 2.
Jean Schuler, le candidat investi par l'UMP Moselle est arrivé en tête du premier tour, avec 41,20% des suffrages, devançant le candidat socialiste qui recueille pour sa part un peu plus de 30% des suffrages. Les autres candidats totalisent respectivement 13,43% pour Simone Hamann (Divers Droite), 12,17% à la candidate du FN et à peine 2,63% pour le candidat du PCF.
Pour mémoire, André Wojciechowski avait obtenu 33,09% des voix au premier tour en 2004. On peut cependant déplorer une participation très faible, avec un taux d'abstention de plus de 71%...

Publié dans Actualité

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

moi 09/10/2007 00:39

Le candidat UMP pour les élections cantonales de Saint Avold 2 est Jean SCHULER et non Alain.
Cordialement