Négociation sur le prix du pétrole en vue...

Publié le par jeunespop57

Christine-Lagarde.jpg

                  Changement de ton pour la ministre de l’Economie. Alors qu’elle avait demandé ce week-end aux Français de faire preuve d’«intelligence» et d’utiliser leurs «bicyclettes» pour contrer la hausse des prix du carburant, Christine Lagarde a désormais décidé de convoquer les pétroliers.

 

                  "J'ai décidé de convoquer l'ensemble des sociétés pétrolières pour dialoguer avec eux" et évoquer "la manière dont ils répercutent les hausses", la manière "dont ils envisagent de les lisser", a assuré la ministre de l’Economie sur Europe 1. «Ce qui est important», c’est qu' «on n'ait pas de gonflement des marges, ce serait intolérable", a-t-elle précisé.

 

                   Christine Lagarde a rappelé que les pétroliers s'étaient engagés en ce sens en 2005, ainsi qu'à effectuer des investissements pour augmenter les capacités de raffinage. Cet engagement avait fait suite à une rencontre avec le ministre de l’Economie de l’époque Thierry Breton.

 

                   Interrogée par ailleurs sur un éventuel retour à la TIPP flottante, une taxe intérieure sur les produits pétroliers, la ministre de l’Economie a précisé qu’une telle option «n’était pas envisagé à l’heure actuelle».

 

                   La ministre ne s’est montrée guère optimiste concernant l’évolution des cours. Il n’y a "aucune raison" que les prix du pétrole baissent aujourd'hui, a-t-elle jugé. Et d’estimer : «On est déjà dans une situation douloureuse, le pétrole est "une denrée qui va devenir de plus en rare" et "la demande est de plus en plus forte".

 

                   Christine Lagarde a par ailleurs promis que la prime à la casse destinée à "inciter les Français à choisir des véhicules plus propres" serait "en vigueur dès cet hiver". Annoncée par Nicolas Sarkozy lors du Grenelle de l’environnement, cette mesure vise à inciter les Français à se débarrasser de leurs vieilles voitures plus consommatrices de carburant. Cette prime à la casse sera financée par l'écopastille, une vignette écologique que les usagers devront payer en fonction du véhicule possédé, et concernera les grosses voitures, les voitures polluantes et les 4x4.


Publié dans Actualité

Commenter cet article