SNCF: qu'est-ce qu'on fait maintenant?

Publié le par jeunespop57

gr--vistes.jpg

Les prévisions de la SNCF ne sont pas plus encourageantes après l’appel de sept syndicats de cheminots à la grève reconductible. Avant 20 heures mardi, heure du début du préavis, le service sera normal, à l’exception de quelques perturbations sur certains Corail et trains de nuit. En revanche, après 20 heures, la situation sera beaucoup plus difficile. Mercredi, 90 TGV seulement circuleront contre 700 en période normale. A titre d’exemple, seuls huit allers-retours seront assurés entre Paris et Lyon, cinq entre Paris et Marseille ou encore trois entre Paris et Nantes.

 

L’Eurostar roulera normalement, de même que le Thalys, ce dernier pouvant cependant être retardé jusqu’à 30 minutes. Le trafic TER sera lui «très perturbé dans toutes les régions».

 

Pour consulter les prévisions complètes du trafic SNCF, téléchargez ce document ou rendez-vous sur les sites www.sncf.fr, www.infolignes.com ou www.abcdtrains.com (pour les transiliens). Retrouvez ici, les horaires des trains vers Paris, en matinée, et depuis Paris, en soirée.

 

A plus long terme, l’horizon reste sombre: «le trafic sera très probablement encore perturbé pour le week-end du vendredi 16, samedi 17 et dimanche 18 novembre», prévient la SNCF.

 

Enfin, une coordination nationale a appelé les étudiants à opérer la jonction avec la mobilisation des cheminots en «bloquant les gares» dès mardi. Le premier syndicat étudiant Unef ne s’est toutefois pas associé à cet appel et le leader de la CGT-cheminots, Didier Le Reste, a «mis en garde» les étudiants contre «un risque de dérapage au niveau de la sécurité».






Publié dans Actualité

Commenter cet article

Gilles57 13/11/2007 16:52

Il faut que l'UMP de la Moselle organise une grande manifestation POUR la réforme et pour soutenir le gouvernement dans son action.....
Cette manifestation (ou ce rassemblement) devra se faire un samedi pour respecter les Français qui soufrent et qui sont otages de grèves d’égoïstes.
Il faut manifester notre soutien à la démocratie et ne pas laisser notre pays entre les mains d’anarchistes de gauche avides de désordre.