Les syndicats au pas

Publié le par jeunespop57

sarko-press--.jpg


                     «Le tempo du changement n’est pas toujours compatible avec celui du dialogue social. Notre défi est donc de conjuguer les nécessités et le rythme de l’action avec la pratique du dialogue social». Nicolas Sarkozy a posé les bases de la méthode qu’il souhaite voir appliquée aux réformes de 2008, mercredi, en ouvrant la conférence sociale avec syndicats et patronat.

                      Pour le chef de l’Etat, «deux options sont possibles : la première est celle de la négociation entre les partenaires sociaux avec des délais précis pour qu’elle ne s’enlise pas mais avec un calendrier qui ne bouscule personne». Quant à la seconde, c’est «celle où l’Etat prend ses responsabilité, après concertation, naturellement, avec les organisations patronales et syndicales». 

                      Une méthode que Nicolas Sarkozy souhaite utiliser pour la réforme des règles de la représentativité et du financement des syndicats, réclamée par les principaux d’entre eux suite à l’affaire de l’UIMM. «Nous sommes tous conscients que les règles applicables aujourd’hui, qui datent de 1884, sont obsolètes. Il est de la responsabilité du gouvernement de les faire évoluer», a reconnu le chef de l’Etat, annonçant le vote d’une loi «réglementant la publication et la certification» de leurs comptes.

                      En contrepartie, Nicolas Sarkozy demande aux syndicats de négocier les termes de la loi assouplissant les 35 heures et que souhaite le gouvernement. «Si les partenaires sociaux ne souhaitent pas négocier sur ces sujets, le gouvernement s’en saisira», avec comme échéance «le mois de mars prochain», a-t-il d’ailleurs averti.

                     Nicolas Sarkozy a également posé le délai de la mi-janvier pour que les partenaires sociaux s’entendent sur une autre thématique : celle de la modernisation du marché du travail. Et là encore, s’ils ne sont pas parvenus à un accord, «le gouvernement entreprendra une concertation rapide avant d’élaborer un projet de loi dont il aura la responsabilité».





Publié dans Actualité

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Bob Toison 29/12/2007 11:28

Non fée clochette. Toute les mesures prises jusqu'à maintenant vont dans le bon sens en favorisant le recours aux heures supp'

Cette volonté de toucher à la durée legale et la laisser à la negociation collective n'est pas saine. C'est tous les avantages de la Loi TEPA d aout 2007 qui peuvent etre remis en cause, en écartant le régime des heures supp' par la hausse de a durée légale.

Augmenter la durée legale, oui,
supprimer la durée legale non

Fée Clochette 29/12/2007 11:10

Rappellons cependant qu'il n'est pas question d'augmenter la durée légale du travail: elle est de 35H, elle restera à 35H.

Mais cette durée est considérée comme un minimum. C'est à chacun d'appréhender ensuite sa durée de travail comme il le souhaite ou comme son secteur d'activité le permet.

D'où le problème de la pénibilité du travail. C'est pour cela que Mr Fillon incite à la négociation au cas par cas, tant sur les heures supplémentaires que sur les régimes spéciaux de retraite.

Bob Toison 28/12/2007 21:14

Je suis tout à fait d'accord sur le fait que l'initiative politique puisse primer sur le conservatisme et l'archaisme de certains syndicats.

Je viens d'apprendre que François Fillon vient d'envoyer une lettre aux syndicats pour négocier entreprise par entreprise une nouvelle durée de référence en matière de temps de travail.

Attention à ne pas franchir le rubicon. Ce n'est pas parce que la durée légale est trop basse en France, héritage de nos "amis" socialistes, qu'il faut s'en absoudre.

Ne confondons pas durée légale de travail et durée effective de travil. La durée légale de travail est celle qui sert de référence au déclenchement des heures supp'. Remonter trop haut la durée légale priverai beaucoup de travailleurs des majorations et exonérations du régime des heures supplémentaires.

Ceux la même qui souhitent travailler plus pour gagner plus....