L'unef, ou la vérité en solde

Publié le par jeunespop57

Si cette étudiante est en solde, il est important de noter qu’elle possède un attribut qui ne rentre malheureusement pas dans le cadre de cette affiche.

Cet attribut est une chaîne fixée solidement à ses pieds par le Parti Socialiste.

Etudiants, on se sert de nous comme des pions dans un jeu politique marqué par l’hypocrisie et le mensonge et nous devons l’accepter ?

Réagissons !!

Pourquoi tant de stupidité et d’hypocrisie ?

La stigmatisation des employeurs est consternante.

Pourquoi sommes-nous tellement injustes envers les forces vives de notre pays ?

Il ne faut pas oublier que c’est cette force qui permet à notre pays de subvenir à des besoins sociaux onéreux mais légitimes, notamment en ce qui nous concerne directement, la vie étudiante.

Imaginons un instant le point de vue d’un artisan.

Il travaille, non pas 35 heures mais 70, et cela lorsqu’il compte ses heures, il bénéficie d’un régime de retraite déplorable et il participe plus que quiconque à l’effort national.

Et comment le remercie t-on pour cela ?

Eh bien la réponse est simple, regardez ce tract qui tient plus d’une propagande d’un autre temps que d’une vraie opinion politique.

On veut nous faire croire, que le seul plaisir pour un patron est de pouvoir licencier ses salariés, un peu comme un enfant retire un plaisir sadique en arrachant les ailes d’une pauvre mouche sans défense.

Il est vrai, et cela nous pouvons le nier, qu’il existe des chefs d’entreprises qui ne cherchent que le profit mais ils n'en constituent pas, comme on veut nous le faire croire, la majorité.

Cette réduction est le reflet d’un comportement hypocrite et s’il ne l’est pas, il est, je dois le dire complètement stupide !

Notre vraie richesse c’est nos petites et moyennes entreprises, nos initiatives et notre volonté de prospérer, et notre pauvreté résulte de ce monologue socialo-syndical…

Grégory Bauguitte

Publié dans Actualité

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

NaryAnn 26/01/2006 07:48

Nous sommes toujours sur le même débat en fait :
le conservatisme de ceux qui croient encore qu'il faut avant tout que le salarié soit intouchable, face aux actions innovantes du gouvernement. Actions innovantes qui ne sont plus là pour donner (encore) de nouveaux avantages aux salariés, mais qui tendent au contraire, et avec succès, vers une augmentation du nombre de salariés (et donc une réduction du chômage).