Reconstruire

Publié le par jeunespop57

Il ne faut pas se mentir. Les élections municipales et cantonales ont été mauvaises pour la majorité présidentielle.

En Moselle, les résultats sont du même ordre. Metz, Thionville et Forbach ont basculé à gauche. S'agissant de la capitale régionale, les volontés de faire perdre l'ont emporté sur la raison et le bon sens.

Cette situation nouvelle dans le département impose à se retrousser les manches pour préparer au mieux les prochaines échéances: européennes, régionales et cantonales.

Les Jeunes Populaires de Moselle souhaitent bien évidemment participer à cette phase de reconstrution.

Publié dans Actualité

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

me, myself & eye 01/04/2008 18:54

je comprends très bien que tu veux donner des leçons à certains pour le comportement que toi tu as eu de manière encore plus violente ! tu t'étonnes ensuite de passer pour un petit arrogant ? quand même pas ?

Julien P. 01/04/2008 18:38

@Benoît alias me, myself & eye

En gros, tu parles de l'article que j'ai posté le 17 mars, le lendemain du second tour... Et des commentaires que j'ai pu ajouter sur certains blogs qui parlaient de la défaite : bref, de ce que j'ai dit hier au sujet d'avant-hier.

Sauf que là, on est aujourd'hui et qu'il faut préparer demain.

Alors, je n'oublie rien de ce que j'ai dit. Je ne change rien à ce que j'ai pu dire ou penser. Je passe simplement à autre chose.

J'espère que tu ne fais que semblant de ne pas comprendre...

me, myself & eye 01/04/2008 16:55

julien ose tancer un des commentateurs ici à propos de "ressasser les vieilles rancoeurs" alors que lui-même a dit pis que pendre de zimmermann après le 2ème tour... et il ose ensuite affirmer qu'il n'est pas de mauvaise foi !! toujours aussi incohérent ce julien !

Julien 30/03/2008 16:07

@ Sebametz

Rappelons que MJZ n'a pas simplement eu l'investiture... mais qu'elle l'a eu dans le cadre d'une "primaire officielle", qu'elle a largement perdu.

Elle a ensuite refusé de se conformer aux règles pourtant spécialement édictées pour elle.

Quant au changement d'investiture entre les deux tours, s'il n'a pas contribué à clarifier la situation à droite, au moins répondait-il à une exigence de loyauté : c'était le sens de la primaire officielle, il y a un moment où il faut savoir tenir ses engagements C'est ce qu'a fait l'UMP... On peut aussi rappeler que ce changement allait dans le sens de ce que souhaitait une majorité de militants (rappelons le score d'Anne Stémart lorsque le comité départemental a accordé son investiture pour les cantonales de Metz 3 : 75% contre 25% à Bernard Foucault... elle non plus n'est pourtant pas encartée) : visiblement, les adhérents et militants de l'UMP sont moins sectaires que les partisans de certain(e)s.

Mais bon... Je regrette la nature et le ton de ton commentaire, cher Sebametz, cet article est intitulé "reconstruire" et non pas "ressaser ses vieilles rancoeurs".

Lionel 30/03/2008 13:28

N'oublions pas qu'à Thionville aussi il faut reconstruire...

Bertrand Mertz a su tirer profit de la "trop forte confiance" des électeurs de JM Demange, qui ne se sont pas déplacés au 2e tour.

Ces taux d'abstention sont inquiètants.