Une révolution écologique: la santé environnementale, un enjeu pour tous

Publié le par jeunespop57

 

 

                Antoine de Saint-Exupéry disait : « on n’hérite pas de la terre de nos ancêtres on emprunte celle de nos enfants. »

                 Pour préserver l’avenir il faut cesser de préempter toutes les ressources des générations futures au profit des générations présentes. En effet, il est nécessaire de  sauver la terre de la suractivité humaine, car elle est menacée de mort lente par asphyxie.

                 Si nous ne faisons rien non seulement nous perdrons d’importantes ressources dont nous avons besoin (dans le  domaine médical par exemple) mais nous compromettrons notre écosystème tout entier.

                 De plus en plus d’espèces disparaissent et de plus en plus vite, la moitié des forêts primitives ont déjà disparu de la surface du globe et les glaciers fondent…

                 Cette situation déjà critique risque d’empirer .

                 L’effet de serre, la pollution des océans, le pillage des ressources naturelles n’auront pas pour effets que le changement climatique, la désertification, l’appauvrissement de la biodiversité, la dégradation de la santé .Ils entraîneront de véritable guerres,des guerres pour la faim, des guerres pour l’eau…

                 La réduction de nos émissions de gaz à effet de serre parait donc l’enjeu le plus important et le plus urgent. Cela passera par le maintien et le renouvellement de notre parc à énergie nucléaire dont nous connaissons déjà les avantages. (Grâce à elle la France émet par habitant 21% de gaz à effet de serre de moins que la moyenne mondiale.)

                 L’économie d’énergie sera aussi essentielle et se traduira notamment par  l’isolation de bâtiments anciens, gros consommateurs de gaz à effet de serre et par l’utilisation d’énergies renouvelables (hydroélectricité, solaire, éolienne…)

                 Dans le domaine des transports également une importante marge de progression s’offre à nous. En effet les transports fonctionnent pour 98% à l’énergie fossile. Nous devrons donc développer des énergies substitutives comme les biocarburants,nous devrons encourager  l’utilisation des transports en commun (création de transports rapides, confortables et sûrs).

                 Enfin pour les transports longs il faudra privilégier le fret ferroviaire, le ferroutage, les canaux quand il est impossible de choisir des circuits courts (nécessaires pour les produits agricoles…)

                 La santé des Français sera elle aussi prise en compte : effort important de recherche et de formation en matière environnementale, amélioration de l’information des consommateurs pour les produits utilisés, pratiques d’agriculture plus respectueuses de l’environnement..

                 La détérioration de la planète n’est pas une fatalité, puissions nous agir efficacement pour mener à bien cette lutte !

 

 

 

Publié dans Projet UMP 2007

Commenter cet article