Ségolène ou le ratage diplomatique par excellence...

Publié le par jeunespop57

 

 

                   Ce n’était qu’une question de temps… Quelle boulette allait encore nous faire Ségolène ??? Et bien ça y est, c’est fait ! Miss Catastrophe a encore frappé…

                      En visite au Liban, Ségolène Royal avait annoncé sa volonté "d'écouter tout le monde". Vendredi, devant la commission des Affaires étrangères de l'Assemblée nationale, elle n'a pas dérogé à cette règle. La candidate socialiste a répondu à des interventions de plusieurs députés.

                     Un faux pas a été évité de justesse alors qu'elle dialoguait avec un député du Hezbollah, le parti chiite pro-syrien. En réponse à ce dernier, qui avait fustigé "la démence illimitée de l'administration américaine", Ségolène Royal a affirmé : "il y a beaucoup de choses que vous dites que je partage" et de citer en exemple, "l'analyse du rôle des Etats-Unis". Le discours en langue arabe du député pro-syrien, était traduit par deux interprètes, un pour Ségolène Royal et ses collaborateurs, un second pour les journalistes français.

 

  "Beaucoup de convergences"

                     A la fin de la réunion, la candidate socialiste a souhaité rectifier le tir pour ne laisser planer aucun doute sur ses propos, comme d’habitude. "On me dit que ce que j'ai dit tout à l'heure pourrait prêter à confusion donc je vais bien préciser le sens de ma pensée par rapport à ce que j'ai dit sur l'intervention de l'administration Bush en Irak, je ne voudrais pas que ce soit confondu avec une condamnation globale de l'action des Etats-Unis", a-t-elle déclaré.

                     "Il ne faut pas confondre cette appréciation des choses avec une condamnation globale des Etats-Unis qui est un pays dont la France est également ami et avec lequel nous avons beaucoup de convergences, je tenais à ce que ce soit précisé", a poursuivi la candidate qui est invitée mi-décembre au congrès du Parti démocrate américain (tous aux abris !).

                       Bon, il serait peut-être temps que l’élève Royal apprenne ses leçons. Et si elle persiste à se montrer aussi indisciplinée, il va vraiment falloir songer à sortir le baillon du placard… Ce n’est pas avec la tactique de « l’excuse savonette » une fois que la bêtise a été dite, que l’on fait la politique, surtout internationale… On comprend pourquoi elle demande aux Français ce qu’elle doit faire : on peut difficilement faire pire…

  

Publié dans Actualité

Commenter cet article

jérÎme 06/12/2006 22:01

Mais pourquoi Ségolène Royal n'a-t-elle pas répondu à ce député comme elle le fait en France avec ses réponses "simplistes". Cela aurait donné plus de piment à la scène. " Auriez-vous posé la même question Monsieur le terroriste si j'étais un homme? Vous idées sont les miennes! Inscrivez sur mon site désirs d'avenir et faites des propositions...

Damien2Metz 06/12/2006 16:04

Bonjour,

Et voici la seconde boulette de Madame Royal :

Ségolène Royal avait affirmé, lors de la visite en Israël, qu'elle était "la seule politique française" à s'opposer à l'accession de l'Iran à l'énergie nucléaire civile.

Or, le traité de Non-Prolifération indique clairement que tout pays renonçant au nucléaire militaire aura automatiquement le droit de posséder le nucléaire civil.

Que souhaite alors la candidate ? Si Madame Royal est élue Présidente de la France, la France sera non seulement le seul pays qui violera le traité de non-prolifération et donc, se mettra à dos toute la communauté internationale mais plus grave, poussera l'Iran à quitter le Traité de Non-Prolifération et à passer au nucléaire militaire voire à la bombe atomique.

Merci Ségo !!

Fée Clochette 06/12/2006 13:43

Bon, ça commence vraiment à bien faire.

Un mot sur Sarko: Il n'est que Ministre de l'Intérieur. Pas Ministre des Affaires étrangères, ni de la Défense, ni PRésident de la République (pas encore du moins). Il n'est même pas le candidat officiel de l'UMP alors je ne vois pas pourquoi il irait faire le tour du monde.

Quant à cette chère Ségolène, elle n'est toujours que députée des Deux Sèvres (c'est d'ailleurs pour ça qu'elle se permet de ne jamais aller à l'Assemblée Nationale ou très rarement, elle est au dessus de tout ça elle...). Elle n'a donc aucune représentativité internationale officielle donc on se demande ce qu'elle est allée glander au Proche-Orient (surtout là!!)

Ensuite, sachez que j'ai proposé à l'un de vos petits camarades de débattre avec nous sur les projet de l'UMP et du PS et il a accepté. Alors plutôt que de vous perdre en commentaires stériles en jouant à celui qui claquera le mieux dans le bec de l'autre, je vous propose à vous, grands penseurs socialistes, la même chose: nous avons publié le projet de l'UMP, choisissez un sujet et invitez-nous à dabettre avec vous mais à deux conditions:
1/ C'est un DEBAT d'idées, donc de fond, pas de forme: rangez les conbats de répartie au placard.
2/ Avant de commencer à débattre, donnez impérativement la proposition du PS correspondant à l'article que vous aurez choisi. C'est trop facile de critiquer, encore faut-il pourvoir avancer d'autres arguments.

C'est d'accord?

Dernière petite chose: j'ai reçu le magnifique tract du MJS: C'est un torchon de connerie.
Pas une seule proposition, pas une idée, amalgame honteux entre droite et extrême droite (mais c'est vrai que d'un autre côté, PS et LCR, c'est la même chose, hein?)et langage très évolué ("l'exteme droite vous prend pour des cons, la droite se fout de vos problèmes et gnagnagnagnagnagna......)!

Du grand art! Je n'ose pas demandé qui a rédigé...

pierrot 06/12/2006 11:43


Merci julien pour les compliments, j'en ai les larmes aux yeux.
Mais que c'est petit de s'attaquer directement à la personne toi qui prône tant le débat de fond et éclairé. Je suis vraiment déçu par tes propos et ten attitude désinvolte, serait ce un signe de flaichissement neurologique.

bref, ignorons cela, mais en tout cas je t'invite cordialement à exposer ton point de vue sur l'état des banlieues lors d'une conférence suivie d'un débat ce samedi à borny. Tu pourra y défendre devant de nombreux jeunes et associatifs les avantages de la répression menée par Sarko ou d'autres point de vue que la droite partage.
Voila un débat de fond qui s'annonce intéressant et interactif.

Alors à samedi Julien? nous t'accueillerons avec le sourir.

Julien 06/12/2006 01:09

Nous n'avions déjà pas la chance d'avoir des militants socialistes brillants par leur goût du débat et de la confrontation d'idées... Mais alors là, avec Pierrot, nous atteignons des abîmes... Le "jalousie"... Eh ben...
Je suis sûr que tu peux trouver mieux.
Quant à l'image de Mme Royal, elle a d'autres soucis à se faire que ce qu'en disent les militants de l'UMP...

Mais avoir une candidate qui, un jour, prétend que rien ni personne ne l'empêchera de dialoguer avec tout le monde et qui le lendemain, croisant une députée UMP dans le hall de son hôtel, dit "après vos propos, je ne vous adresse pas la parole", c'est pas franchement un atout, ça ressemble quand même bigrement à une contradiction...

Malheureusement pour vous, ce n'est pas la seule.

Mais s'il vous plait, chers socialistes qui passez par là, si pour une fois on essayait de rentrer dans le fond du sujet ?

Sans vouloir vous vexer, tous vos enfantillages, ça devient lassant... (et là je sais déjà quelle réaction on va avoir : "ah oui mais nous on est prêt à débattre, c'est vous" ; et bien puisque nous exposons notre projet et que nous vous y invitons, allez-y, nous sommes tout ouïe)