La dernière gaffe en date...

Publié le par jeunespop57

 

Nombreux sont les français qui, certainement, ne savent pas combien notre pays possède de sous-marins nucléaires.

 

Mais, la différence est que Mme Royal prétend à devenir chef des armées, avec en outre la responsabilité du feu nucléaire…

Publié dans Actualité

Commenter cet article

Cyril de Metz 31/01/2007 16:20

Beaucoup de bruit pour rien dire Christophe. Tu nous accuse de ne pas répondre mais le mjs ne fait pas mieu. UN argument suffit à justifier tout. Dès que l'on vous oppose des contre arguments résultat: insulte!

Julien 29/01/2007 14:14

Mon cher Christophe...

Encore une fois, tu te victimises et tu utilises les instruments que tu nous reproches d'utiliser.

Des insultes il y en a, et il y en aura, elles viennent et elles viendront des 2 côtés. Je me rappelle d'un débat assez vif que j'ai eu avec un dénommé Vincent M. sur le blog du MJS54 où il ne m'a pas opposé un seul argument et ne m'a répondu que par des insultes et invectives. Sauf que là, des insultes il n'y en a pas et des réponses sur le fond, on n'a du mal à t'en apporter étant donné que tu ne poses aucune question de fond.

Tu voulais du fond, dis-tu, mais c'est amusant parce que tes propos semblent s'en éloigner cruellement et que nous attendons toujours que tu daignes tenir ton autre promesse, celle de confronter notre projet au votre, dans notre rubrique qui s'appelle "Projet UMP 2007". A croire que la lâcheté est, avec la démagogie, la spécialité socialiste.

Ensuite, tu t'en prends au fonctionnement interne des Jeunes Pop. Certainement que celui-ci pourrait être amélioré, mais il n'a en tout cas rien d'antidémocratique, même s'il diffère de celui du MJS. Mais quand on connait la conception MJSienne du débat démocratique, ce n'est pas forcément plus mal.

Christophe 29/01/2007 10:51

"Enfin, rappellons que Ségolène Royal a proposé d'utiliser l'armée pour encadrer les jeunes délinquants. Existerait-il un décalage entre la candidate socialiste et le MJS?"

Ah ! C'est ce qu'on appelle le débat interne... Une notion qui doit vous échapper, quand on sait comment les dirigeants des jeunes pop sont nommés...

En tout cas, s'il ne vous reste que les insultes envers les socialistes pour vous défendre, on ira pas très loin dans le débat de fond...

PS : je suis vraiment faible, j'avais dit que je ne viendrai plus poster sur ce blog qui manque cruellement de débats de fond, justement... Allez, je tiens ma parole...

jd 27/01/2007 09:58

Les MJS accusent l'ump de mettre l'armée au coeur de la République française. Or,dans tout Etat de droit, l'armée, la police au même titre que l'école sont des principes régaliens. Enfin, rappellons que Ségolène Royal a proposé d'utiliser l'armée pour encadrer les jeunes délinquants. Existerait-il un décalage entre la candidate socialiste et le MJS?

Julien 27/01/2007 00:42

Assimiler un sous-marin nucléaire à une balle de fusil, il fallait oser... Ou alors être de bien trop mauvaise foi pour pouvoir admettre que décidémment, non, Mme Royal n'y connait rien en matière de défense (ce qui explique "l'encadrement militaire" qu'elle prône...), pas plus d'ailleurs qu'en matière de politique étrangère, et, si on veut être complet, pas plus qu'en politique intérieure, puisque Mme Royal est la candidate qui propose de faire voter des lois qui l'ont déjà été, il est vrai en son absence (surprenant d'ailleurs que lorsqu'une loi s'attaque aux problèmes des violences conjuguales, ce qui serait sa priorité, elle ait "mieux à faire" le jour où c'est en débat à l'Assemblée...).

Mais ce qui est amusant, c'est de lire sous le clavier d'un(e) sympathisant(e) royaliste que nous n'aurions que les rumeurs pour survivre... La gaffe de Royal sur le nucléaire iranien ? Malheureusement ce n'est pas une rumeur, c'est une réalité. La gaffe de Royal au Liban ? Ce n'est pas une rumeur, c'est une réalité. La gaffe de Royal sur le "Québec libre" ? Ce n'est pas une rumeur, c'est une réalité. La gaffe de Royal sur le nombre de sous-marins nucléaires que possède la France ? Ce n'est pas une rumeur, c'est une réalité. La gaffe de Royal qui propose de faire voter une loi pour que ce soit le conjoint violent qui soit éloigné du domicile ? Tout le monde peut vérifier que la loi a été votée. Et que Mme Royal n'était pas là pour le vote, qu'elle n'a pas proposé le moindre amendement, qu'elle n'est pas intervenue... "Mieux à faire". Rumeurs ? Ou faits ?

Et donc, cette même personne qui se plaint de rumeurs (doit-on y voir un quelconque corollaire avec la baisse de Mme Royal dans les sondages ?) n'a pour arguments que... le nombre de participants au congrès de l'UMP ? 100 000 ? peut-être pas, mais assurément plus que 30 000, c'est vrai qu'il n'y avait que 25 000 chaises, mais celles-ci occupaient moins de la moitié de la surface du hall, et la surface restante était noire de monde... Les chiffres de la délinquance ? Personne n'a jamais prétendu que l'actuel gouvernement avait résolu tous les problèmes. Quand sous Jospin le nombre de crimes et délits explosait, depuis 2002 il a diminué comme jamais tandis que le taux d'élucidation a fortement progressé. Oui, il reste des points noirs, personne ne le nie, mais jamais aucun gouvernement n'avait autant fait. Les chiffres du chômage ? C'est vrai que quand on a pour candidate une ancienne ministre du gouvernement Jospin, qui malgré une conjoncture ultrafavorable n'a pas vraiment eu des résultats à la hauteur de ce qu'on pouvait attendre, on n'a plus qu'à contester les bons résultats actuels. L'enquête des RG ? Mais M. Rebelle n'est-il pas l'ancien directeur de Greenpeace France ? A ce titre, n'était-il pas fiché par les RG ? Ceux-ci n'ont-ils pas tout simplement actualisé leur fiche ? Quand on pense que même moi, j'ai peut-être une fiche aux RG...

Le problème avec les socialistes, c'est qu'ils confondent démocratie et dictature de la majorité, qu'ils confondent représentant élu avec guide suprême, qu'ils confondent celui qui a été élu avec l'institution qu'il dirige ("vous êtes politiquement minoritaires, vous avez donc juridiquement tort" disait un certain Pierre Mauroy), c'est qu'ils prêtent aux autres des intentions qu'ils n'ont pas, parce que eux même les ont eu avant d'avoir le pouvoir, et que lorsqu'ils y ont été, c'est la politique qu'ils ont mené (écoutes téléphoniques, Rainbow Warrior,...).

Peut-être sommes-nous fous, mais il semblerait en tout cas que nous défendions un candidat qui a un programme quand vous défendez une candidate dont on se demande si elle n'est pas paranoïaque, à force de l'entendre hurler au complot dès que les sondages sont mauvais, mais dont on ignore toujours tout ou presque de ce qu'elle pense.

Peut-être sommes-nous fous, mais nous n'avons pas besoin de nous complaire dans l'insulte et la caricature, tellement nos adversaires sont eux-mêmes caricaturaux.