Débat n°2: Comment les Jeunes peuvent-ils financer leurs études?

Publié le par jeunespop57

La précarité des jeunes est devenu un problème majeur dans notre pays. Quelle est sa réalité ? La difficulté de financer ses études, difficulté de trouver un logement décent, de se déplacer…

Les candidats à l’élection présidentielle se sont exprimés pour apporter des réponses :

 

 

Pour Nicolas Sarkozy, la vie étudiante sera transformée grâce à un effort sur le logement, la création de campus universitaires dignes de ce nom, l’ouverture des bibliothèques sept jours sur sept, et l’expérimentation de l’implication des régions. Les bourses doivent devenir un soutien significatif pour les familles qui ont du mal à financer les études de leurs enfants et pour les élèves méritants. Cela passe par quatre engagements :

     *      une simplification déterminée des procédures d’attribution avec un seul dossier pour tout le parcours de l’étudiant dans le supérieur ;

     *      Des bourses versées dès septembre au moment de la rentrée ;

     *      Une vraie compensation pour les étudiants qui vont étudier loin de leur famille ;

     *      L’attribution de bourses aux enfants des classes moyennes. Et les étudiants qui ont de bons résultats verront le montant de leur bourse augmenter. Cela s’appelle récompenser le mérite !

 

Ségolène Royal, si elle est élue, s’engage à mettre en place une allocation autonomie sous condition de ressources avec un contrat pour faciliter les études et l’entrée dans la vie active. Cette allocation serait estimée à 300€ par mois.

Quant à François Bayrou, il se montre favorable à une augmentation des bourses en volume et en niveau (afin que les classes moyennes en profitent), à un accès facilité au logement et au transport et à une ouverture continue des bibliothèques.

  

 

Compte tenu de ces quelques remarques, êtes-vous pour ou contre les modes d’aides et de financements proposés par les candidats ?

  

 

 

Publié dans Débats

Commenter cet article

Florian 27/02/2007 18:17

La proposition de Nicolas Sarkozy est pas mal, mais il faudrait trouver un moyen de verser la bourse dès aout (pour les étudiants dans les lycées supérieurs) et septembre (pour les facs) car les rentrées sont décalées.

Damien2Metz 27/02/2007 09:07

Encore une fois, Ségolène Royal tente de séduire tout le monde avec une proposition passe-partout : "Prend ton chèque de 300€ Etudiant et Ferme là !!" (C'est le sentiment que ça me procure).

Lorsque j'étais étudiant, j'ai eu la chance d'avoir des parents qui ont pu financer mes études, mon appart. et mon argent de poche !! Tandis que d'autres ramaient pour trouver des petits boulots. Moralités :

- Ce qui ont ramé, ont plus réussi que moi ;-)
- Ce qui étaient dans la précarité ont plus besoin que 300 € tandis que moi, je n'avais besoin de rien !!

Je pense qu'il faut mieux répartir l'allocation vers les étudiants qui en ont besoin mais en contre-parti, ces étudiants devront répondre présent aux cours sinon, plus d'allocations !! (Normal, sinon je prends l'argent et je pars)

D'un autre côté, j'ai déjà vu le cas d'une étudiante avec enfant qui touché 1250 € net d'aides de l'état !! Je dis bien 1250 € net !! Elle, elle n'a pas besoin d'une autre allocation de 300 € sinon, de mon côté, j'arrête de travailler et je m'inscris en tant qu'étudiants pour toucher 1250 + 300 = 1550 € net !!

Enfin, je trouve les propositions de Nicolas Sarkozy très bien car le mérite résulte aussi du travail fourni (notion que vous allez approuver lorsque vous rentrerez dans la vie active et que j'avais moins dans la vie étudiante mais il manque une chose :

Permettre aux entreprises de financer un ou plusieurs étudiants de leur choix, comme ça se fait aux USA et de financer aussi les recherches universitaires sans aucune contrainte !! Et vous verrez que les entreprises le feront de bon coeur car investire dans la recherche et les étudiants est le meilleur investissement pour une entreprise et une excellente façon de fidéliser l'étudiant à l'entreprise (moins de précarité).

Merci.

Damien

Fée Clochette 26/02/2007 18:40

Erasme, je tiens à préciser que les informations données sont strictement tirées des projets respectifs des candidats. Et dans le Pacte de Ségolène Royal, il n'y a pas plus de détails que cela.

Mais merci d'apporter des précisions.

Puisque tu m'as l'air d'être bien au courant, pourrais-tu également préciser ce que Ségolène Royal entend par "sous condition de ressources" car je ne vois pas trop ce que cela veut dire... Merci!

Fée Clochette 26/02/2007 18:35

L'allocation autonomie de Madame Royal est tout à fait injuste.

Elle compte verser à CHAQUE étudiant la somme de 300€ par mois. Mais pour certains étudiants qui vivent dans une misère sans nom, 300€, ça n'est pas suffisant et ces derniers mériteraient d'avoir plus.

De plus, même si 300€, c'est toujours ça de pris pour un étudiant, certains n'en ont pas vraiment besoin pour vivre ou payer leurs études car leurs parents ont suffisamment de moyens. Cette allocation serait pour eux de l'argent de poche alors que d'autres en auraient réellement besoin...

Ne parlons pas des abus qui en résulteront... Gagner 300€ sans contrepartie, c'est tentant pour ceux qui comptent rester 8 ans à l'université sans obtenir la moindre licence (obtenue au bout de trois ans)...

Elle dire que Madame Royal se dit contre l'assistanat... Mais de qui se moque-t-elle?

Erasme de Metz 26/02/2007 18:33

Oups je retire ce que j'ai dit dans mon commentaire précédent ... les débats reviennent.
Pour des aides spécifiques pour permettre de gommer les inégalités.
Le pacte de Ségolène Royal est plus étoffé que votre présentation le laisse entendre.
L'allocation est sous conditions de ressources et les classes moyennes en bénéficieraient
Le volet logement du pacte vise aussi l'amélioration du logement des étudiants
L'allocation, nouveau droit, impliquerait aussi des devoirs (donner des cours de soutien scolaire...).