«La France, c’est une multitude de petites patries»

Publié le par jeunespop57

           Il y a encore une semaine, Marie-Ségolène Royal qualifiait "d'ignoble" le terme d'identité national prononcé par Nicolas Sarkozy. Que de virements chez cette femme. En effet, cette semaine celle qui s'indigne de l'on puisse parler d'identité nationale fait chanter par deux fois la Marseillaise à un de ces meeting et veut que chaque famille française possède un drapeau tricolore !

 

Mme Royal n'a à nouveau rien compris ! Quand Nicolas Sarkozy parle d'identité nationale, au-delà des symboles, ce concept touche l'individu et  la communauté nationale. Créer un ministère de l'immigration et de l'identité nationale, c'est être visionnaire et anticiper le visage de la France dans 30 ans et derechef  ses corollaires. Contrairement à ce que peuvent professer ses détracteurs et à taire certains sujets, ce sont  Mme Royal et F. Bayrou qui font le lit du Front National. Nicolas Sarkozy les a prévenu qu'"à contester le droit de parler de notre identité, nous créerons les conditions d'une crise identitaire. Et cela, (il) le refuse! Car chacun retournera vers sa communauté, ce sera la loi des tribus, des clans, des sectes. Je ne veux pas du communautarisme. Le communautarisme, c'est le contraire de la République»." Il sait "que l'on peut être passionnément Français et rester intensément soi-même".

 

Quand Nicolas Sarkozy évoque la Nation, c'est pour dire combien «la France n'est ni une race, ni une ethnie. Comment cela pourrait-il avoir un sens, alors que la France est riche des populations de onze territoires d'outre-mer si divers? La France, c'est une multitude de petites patries qui forment, ensemble, une grande patrie. C'est une façon d'être, de vivre, c'est un idéal, une espérance».

 

 

David Wilhelm

 

 

Publié dans Actualité

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

jules 27/03/2007 11:32

LA FRANCE CA N EST PAS UNE MULTITUDE DE PATRIE, c 'est UNE NATION UNE ET INDIVISIBLE!

Vive la Republique, vive la Marseillaise, vive le drapeau bleu blanc rouge et surtout VIVE LA FRANCE!!!

Fée Clochette 26/03/2007 12:25

mais Nicolas SArkozy n'a jamais défendu une telle idée de l'identité natonale et de l'immigration... C'est toi qui ne lis aps ce que Sarkozy propose!

Erasme de Metz 25/03/2007 18:58

Ségolène Royal n'a pas qualifié d'ignoble le terme "identité nationale" (on lui reproche d'ailleurs de l'utiliser) mais l'amalgame fait entre immigration et identité nationale.
Notre identité va bien au delà d'un débat sur l'immigration.
C'est assumer avec ouverture et solidarité des valeurs venant du siècle de Lumières, venant de notre capacité à refuser la soumission aux tyrannies.
Ces valeurs n'ont rien à voir avec une gestion administrative de l'immigration. Accoler les deux, c'est par définition vouloir construire notre identité sur des communautarismes