L'irresponsabilité de Marie-Ségolène Royal

Publié le par jeunespop57

                L'interprétation des évènements de la gare du Nord entre Nicolas Sarkozy et Marie-Ségolène Royal montre, si besoin était, combien la socialiste est démagogue. Alors que les Français s'émeuvent face à ces incidents et qu'il est attendu de tout responsable une attitude digne, de fermeté et d'appel à l'unité, Marie-Ségolène Royal s'est contentée de stigmatiser les personnes. Outre Nicolas Sarkozy a qui elle demande "des comptes à rendre" sur la question de la sécurité et qu'elle accuse de "dresser les Français les uns contre les autres, lui imputant outrageusement les incidents, elle renvoie dos à dos les forces de l'ordres et la jeunesse. Au contraire, Nicolas Sarkozy, sans équivoque, a répondu qu’il n'était pas "du côté de la fraude et du côté des fraudeurs".

                Marie-Ségolène Royal, qui estime qu'"il faut recadrer un certain nombre de règles dans notre société" et que "les règles soient rappelées à tous", devrait commencer par appliquer ces principes à elle-même, elle qui a l'hyperbole facile en qualifiant les propos de Nicolas Sarkozy à son égard après les violents incidents de la gare du Nord de "méprisants, choquants, et humiliants". Madame est décidemment très susceptible et nous joue la carte de la vierge effarouchée dès que quelqu'un dit une vérité ou qu'elle est en rupture d'idée, ce qui est chose fréquente et commence à être lassant…

         Il serait bon qu'elle compare le bilan en matière de sécurité des cinq années du gouvernement Jospin au cinq années de gestion du ministère par Nicolas Sarkozy ; à n'en pas douter, il n'y a pas photo ! D'ailleurs, dans le récent sondage TNS Sofres-Unilog pour « Le Figaro » et LCI, pour 54 % des personnes interrogées les évènements de la gare du nord "ne sont pas liées à la politique mise en place par Nicolas Sarkozy". Tenez le vous pour dit Madame Royal !

 

 

 

 

David Wilhelm  

Publié dans Actualité

Commenter cet article

Jérémy 03/04/2007 09:38

Erasme, je t'ai repondu sur ton blog...Mais je persiste, s'il reste encore beaucoup de choses a faire, les choses ont favorablement progresse depuis 5 ans!!!

Erasme de Metz 03/04/2007 07:19

Et ben, dire que l'on trouve que j'insulte sur mon blog !!!
Le fait est que les atteintes aux personnes poursuivent leur progression depuis 5 ans. Et que les policiers font malheureusement partie du lot.
Comme on le souligne par ailleurs la délinquance globale a baissée de 9%...sauf que c'est partout pareil et que les politique n'y sont pour rien (blindages, alarmes, suivi GPS ... en ont le mérite).
Donc sur la violence réelle de notre société: Nicolas Sarkozy a été aussi naif que Lionel Jospin en reportant sur les seuls forces de l'ordre le poids de résoudre les tensions de notre société. Il a refusé, et refuse encore dasn son programme, de prendre le problème par tous les côtés: réduction des inégalités, investissement massif dans l'éducation, prévention et répression.